You are currently viewing Emission sur l’OR pour “Buzz L’info”|Actualités

Emission sur l’OR pour “Buzz L’info”|Actualités

J’étais la semaine dernière l’invité de Buzz L’info pour parler de l’or et de l’argent. Vous retrouverez l’intégralité de mon interview sur la chaîne YouTube. Que penser de l’or alors que des nouvelles dynamiques économiques arrivent ? Voici quelques graphiques supplémentaires ci-dessous pour compléter mon intervention. L’or reste cohérent avec lui-même et tend à suivre ses paramètres fondamentaux. Bien que l’offre ait globalement augmenté sur les derniers trimestres, et que la demande soit en léger repli, le cours de l’or semble se stabiliser sur un prix de consensus. L’évolution de certains paramètres pourrait redonner du dynamisme au cours du métal jaune.

Le graphique ci-dessous compare le cours de l’or depuis 2013 (courbe rouge) avec l’indice de cyclique d’évolution du cycle de 9 ans (courbe noire, c’est la moyenne de toutes les évolutions sur des périodes de 9 ans). On remarque que le cours de l’or est probablement a mené à stagner relativement (à la hausse ou à la baisse) pour potentiellement 2 à 3 ans, ce qui est tout à fait normal après les fortes performances de 2019 et 2020.

Le graphique suivant illustre le cours de absolu de l’or (courbe jaune) avec un indicateur de variations cumulées (courbe noire). Le dernier signal d’achat a été émis en 2014 (la courbe noire s’est posée sur le seuil des -20). Dans tous les cas, ce graphique nous montre qu’un scénario de chute du cours de l’or n’entraînerait pas une baisse prononcée (difficilement plus de 10% à 15% de baisse). A l’inverse, un scénario de hausse est tout à fait concevable dans le cas d’un dépassement durable de la ligne 0 pour la courbe noire.

S’inscrire à la Newsletter gratuite pour recevoir tous les articles, livres et interviews :

Enfin, voici un graphique illustrant les variations hebdomadaires de l’or (en bleu), avec la combinaison des deux cycles primaires de l’or (en rouge). Cette présentation tend à démontrer qu’un creux de performances pourrait se manifester d’ici juin 2022, avec des pics en février, avril ou encore juillet. Ces statistiques sont à titre purement informatif, il s’agit d’une description issue d’une approche mathématique des marchés.

​THOMAS ANDRIEU 

Twitter – Linkedin – Facebook – Telegram
andrieuthomas.com

Laisser un commentaire

dix-neuf − dix-sept =